Cap Caval à Lorient, puis Plougoulm

Suite à quelques articles parus ces jours-ci dans la presse, le bagad Cap Caval tient à préciser qu’il entretient de bonnes relations avec le Festival Interceltique de Lorient (FIL) et son directeur Lisardo Lombardia.

Le cercle celtique de Pont l’Abbé et le bagad Cap Caval, qui travaillent toujours en étroite collaboration, ont conjointement décidé en octobre dernier d’accepter l’invitation de la fête Gouel An Eost à Plougoulm, le dimanche 9 août prochain.

Le bagad aura donc le plaisir de retrouver le public lorientais lors de la seconde manche du championnat national des bagadoù de 1ère catégorie le samedi 8 août à 13h25 au stade du Moustoir ; l’ensemble des sonneurs et danseurs bigoudens seront heureux de faire découvrir leurs dernières créations au public nord-finistérien le lendemain.

D’ici là, il sera possible de retrouver le bagad Cap Caval en répétition publique le jeudi 6 Août à 21h au Triskell à Pont l’Abbé.

Le Bagadig à Dinard : 6ème

Lors de la finale  du championnat de 4ème catégorie, à Dinard le 18 Juillet 2015, le bagadig a récolté la 6ème place.

Photo : An tour tan

Photo : An tour tan

Les résultats détaillés ici : Résultats concours Dinard 2015

Cap Caval brille à Menez-Meur

Belle journée ce week-end au rendez-vous annuel de Menez-Meur à Hanvec, avec de bonnes prestations de tous nos concurrents, à commencer par la première place des bombardes en catégorie E, et un coup de coeur du jury pour Ilio Le Bec.

 

Photo : BAS29

Photo : BAS29

Chez les batteurs, ce sont Gweltaz Le Corre et Gweltaz Bozec qui se placent 2nd et 4ème en « – de 14 ans ».

En « couple jeune », Vincent et Claire Marchadour sont à la cinquième place.

On peut aussi noter les excellentes places des cornemuses : Claire Marchadour (2nde en 12ans et -), Nicolas Stéphan (3ème en -15A écossais), Brieuc Bozec (1er en -20A), et enfin Sylvain Hamon, Hervé Le Floc’h, Xavier Boderiou, Alexis Meunier et Gweltaz Lever qui collectionnent les bonnes places en open.

Ci dessous le quatuor du Bagadig, vainqueur du concours

Photo : BAS29

Photo : BAS29

Pour finir, Fiona Le Boucher remporte avec style et brio la gavotte des sonneurs, aussi appelée gavotte de l’apéro.

Concours : le bagadig Cap Caval 4ème de la poule A

Bagadig_prepa_pontivy_2015 Le bagadig a participé au concours de quatrième catégorie à Pontivy ce lundi 6 avril, avec une suite de musique du terroir vannetais gallo. Il se place quatrième de sa poule derrière Athis-Mons, le bagadig Penhars et Malestroit, en remportant au passage les prix « terroir » et « air imposé » ! Une bonne entrée en matière dans la saison musicale du bagadig !

Prochain rendez-vous en finale avec les 6 meilleurs ensembles de chaque poule le 18 Juillet.

Merci d'activer Javascript et Flash pour voir cette vidéo Viddler.
Crédit An Tour Tan

Cap Caval en tête du championnat des bagadoù 2015

Le 8 février dernier se tenait la première manche du championnat national des bagadoù. Avec une note de 17,57, la formation bigoudène s’est placée en tête du championnat prenant ainsi une confortable avance. Le prix « terroir » a également été remis aux Bigoudens, à l’unanimité, pour leur travail autour du répertoire léonard. Plébiscité par le public, le bagad Cap Caval est aussi arrivé premier à l’applaudimètre !!! La finale, qui se déroulera à Lorient en août prochain, promet d’être intense…

Le bagad a l'issu des résultats

crédit Myriam Jégat

Le bagad Cap Caval proposait une illustration musicale de la légende du « Pont Krac’h », le « Pont du Diable ». Celle-ci raconte l’histoire de Maître Uguen, meunier, non loin de la chapelle de Prad Paol en Plouguerneau et qui approvisionnait en farine les habitants des environs mais également ceux de l’autre rive de l’Aber-Wrac’h côté Lannilis. Pour livrer ses clients, le meunier était astreint à un long et pénible détour par le fond de l’anse de l’Aber.

Image de prévisualisation YouTube
Crédit video Youenn Pensec

« Un jour qu’il pestait plus que de coutume, il invoqua le diable. Sa surprise fut grande lorsqu’il se trouva nez à nez avec le démon. Le diable lui proposa alors un marché : « Tu veux un pont pour alléger ta tâche. Demain si tu le souhaites et si tu acceptes que la première âme qui traversera ce pont soit mienne, tu traverseras la rivière au sec ». Le meunier trop las pour réfléchir et trop heureux de l’aubaine accepta le marché. Le Diable travailla sans relâche toute la nuit. Après une bonne nuit de sommeil, le meunier, s’approcha du pont, chargé d’un gros sac. Le diable, avide, se réjouissait déjà à l’idée de recevoir son crédit, qui représentera bien plus que la valeur d’une simple aumône ! Cependant, avant de poser un pied sur le magnifique ouvrage, le meunier s’arrêta et ouvrit le sac. Il en jaillit un chat noir qui eut vite fait de franchir le pont ! « Il est à penser que les animaux avaient une âme ». C’est en tous les cas ce que laisse à penser la réaction du diable, qui, furieux de s’être fait rouler dans la farine, jeta son marteau. Celui-ci alla se planter en terre et prit la forme d’une croix en granit. »

Pour les curieux, sachez que ce pont existe toujours et peut être visité à marée basse, mais attention certains se plaisent à raconter que si des hommes viennent à tomber du pont, ce n’est pas parce qu’ils sont ivres, mais parce que le diable pour se venger les aura bousculés…

Les résultats détaillés ici : Résultats concours Brest 2015

Les Tee-shirts des 30 ans sont arrivés !

Tee-shirt 30 ans du bagad Cap caval

N’attendez pas pour le commander, série limitée !Il n’y en aura pas pour tout le monde !

RDV pour les 30 ans du Bagad Cap Caval les 2/3/4 mai !

Après une belle première place remportée lors de la première manche du concours des bagadoù ce 2 mars, le bagad continue sur sa lancée : cette année 2014 sera l’occasion de célébrer l’anniversaire du groupe par la création d’un nouveau concert… Après les succès de ses spectacles précédents « Hepken », « Ijin », « Ololé », le bagad Cap Caval est dans la genèse d’un nouvel opus, Tan de’i !

Cap Caval a fait appel à des artistes talentueux de la jeune scène bretonne : il sera entouré de la voix d’Elsa Corre et des violons de Jonathan Dour, Floriane Le Pottier, ainsi que de l’excellent violoncelliste Alexis Bocher…. Cette formule et ce programme musical nouveaux repoussent donc les frontières et innovent tant dans l’approche que dans le genre : le bagad Cap Caval revêt ici des habits de lumière aux couleurs flamboyantes et emprunte des chemins jusque-là inexplorés.  Rendez-vous les 2/3/4 mai prochain au Triskell de Pont L’Abbé pour un grand week-end anniversaire organisé conjointement avec le Cercle Ar Vro Vigouden, célébrant de leur côté leurs soixante ans !

Première répétition avec les cordes pour la nouvelle création

Première répétition avec les cordes pour la nouvelle création

Brest 2014 : Cap Caval en répétition publique

Le bagad travaille d’arrache-pied depuis plusieurs semaines à la présentation d’une nouvelle suite intitulée « Filaj » : objectif la première manche du Championnat des Bagadoù qui se tiendra ce dimanche 2 mars au Quartz de Brest ; un événement qui avait vu le bagad Cap Caval à la première place l’an passé…

Le groupe a choisi cette année d’exposer et de mettre en valeur le répertoire du pays fañch. Cette suite est construite à l’image du « filaj » du début du siècle dernier : veillée qui réunissait les habitants de plusieurs villages et hameaux où se succédaient danse, « kan a-boz », éventuellement « discours » (joutes parlées) pour se poursuivre autour de la danse. C’est donc autour de la danse plinn que Cap Caval a construit son répertoire…

La cinquantaine de musiciens vous donnent rendez-vous ce samedi à 18h30 au Triskell de Pont-L’Abbé, pour découvrir en avant-première ce nouveau programme. Vous pourrez également suivre le concours en direct sur le site internet de France 3 dimanche.

http://bretagne.france3.fr/

http://www.dailymotion.com/video/xxtuwq

Répétition publique – Lorient 2013

Comme chaque année à l’approche de la grande finale du championnat des bagadoù qui se tiendra samedi prochain 3 août à Lorient dans le cadre du Festival Interceltique, le bagad Cap Caval a élu résidence à la salle du Triskell à Pont-L’Abbé.

Au programme : travail par pupitres et répétitions d’ensemble afin de peaufiner la nouvelle suite d’airs concoctée pour l’occasion… et l’enjeu est de taille ! Les bigoudens basés à Plomeur sont actuellement premiers du classement de ce concours, devant les bagadoù d’Auray et de Kemper qu’ils devancent d’une courte tête.

La cinquantaine de musiciens de Cap Caval espère bien ainsi retrouver les titres remportés en 2008,2009 et 2010, mais sans pression superflue : l’objectif est avant tout de produire une belle musique, de se faire plaisir tout autant qu’au public et de montrer l’image d’une musique traditionnelle bretonne résolument actuelle et bien dans son époque. C’est autour d’un répertoire d’airs du centre Bretagne que le bagad a construit sa prestation qui sera dévoilée en avant première jeudi soir à la salle du Triskell à 21h : des mélodies riches en émotions, des danses nerveuses et enjouées que vous aurez plaisir à découvrir avant le grand jour. Entrée libre dès 21h.

Venez nombreux encourager le bagad Cap Caval dans le stade du Moustoir à Lorient ! Si vous ne pouvez faire le déplacement, le concours sera retransmis en direct sur le site de France 3.

http://bretagne.france3.fr/2013/07/31/festival-interceltique-le-championnat-des-bagadou-et-la-grande-parade-en-direct-sur-internet-292751.html

Le bagadig se prépare pour le concours

Samedi prochain se tiendra à Quimper la finale du championnat des bagadoù de 3ème catégorie. Le bagadig Cap Caval, champion 2012, y prendra part et présentera une suite d’airs du « pays montagne » : des thèmes collectés dans la région de Carhaix et Poullaouen.

Le bagadig Cap Caval a fait le choix de consacrer l’essentiel de sa prestation au répertoire chanté du pays montagne et plus particulièrement à celui de François Le Menez, encore appelé « Fransoù Min » célèbre chanteur de Poullaouen. Fransoù Min (1909-1970) a acquis son répertoire au début du XXème siècle à la fois auprès de chanteurs et de sonneurs des environs de Poullaouen. Comme beaucoup de chanteurs dans les années 30, il a délaissé son patrimoine traditionnel pour la chanson en français. Sollicité en 1953 par son ami Loeiz ROPARS afin de participer à un enregistrement en breton sur Radio Rennes, Fransoù Min est alors revenu au chant en breton et ne l’a plus jamais quitté : il se distingue par un répertoire original et des qualités d’interprète hors du commun.

Les jeunes bigoudens seront également présents dimanche lors de la grande parade du festival de Cornouaille, vous pourrez aussi les retrouver dès cette semaine en compagnie du Yaouankiz Cap Caval, le tout jeune ensemble de l’association, lors de la fête de la crêpe à Plomeur.

Les trois formations de Cap Caval à Pont-L’Abbé

Quant-à leurs aînés, c’est dans 15 jours, le samedi 3 août, qu’ils participeront à la grande finale du Championnat de première catégorie après une semaine de stage au Triskell à Pont L’Abbé : un enjeu de taille puisqu’ils sont actuellement en tête des concours !!! Vous pourrez venir découvrir leur travail en avant première lors d’une répétition publique dans les jours précédant cet événement…